Présentation 2021 : Williams, Russell et Latifi

La saison 2021 est déjà lancée avec les essais hivernaux qui se sont tenus à Bahreïn pendant trois jours. L’occasion parfaite de réaliser un tour d’horizon des forces en présence avec, en bonus, la côte Hors Pistes pour chaque équipe et pilote.

Williams-Mercedes

La famille Williams ne fait désormais plus partie de l’équipe depuis le Grand Prix d’Italie 2020. Frank et Claire Williams ont laissé les clés à des investisseurs américains qui ont, pour le moment, la bonne idée de conserver le nom de l’équipe et de mettre en valeur son histoire.

Avec plus de moyens et un organigramme remanié, Williams a l’ambition de se sortir des dernières places de la grille. Un véritable défi qui risque de prendre du temps et demander beaucoup d’investissements de la part des nouveaux propriétaires.

En attendant, Williams regarde avec impatience vers 2022 et le renouveau technique qui pourrait lui permettre de combler une partie de son retard.

La côte Hors Pistes : 60 %

George Russell

Le talent de George Russell a éclaté au grand jour la saison dernière durant le Grand Prix de Sakhir où le pilote britannique a remplacé chez Mercedes son compatriote Lewis Hamilton touché par la Covid.

On savait le jeune garçon talentueux mais sa pige dans l’écurie championne du monde aurait bien dû lui apporter sa première victoire. Il a ridiculisé son coéquipier d’un jour, Valtteri Bottas, dans une manœuvre de dépassement magistrale – même si les deux hommes étaient sur des composés de pneumatiques différents, et n’a vu la victoire lui échapper qu’à cause d’une erreur étonnante de l’équipe et d’une malchance tenace.

L’avenir de Russell semble tout tracé mais en attendant, il va devoir continuer à se montrer à son avantage chez Williams. Le Britannique est également capable de faire des erreurs grossières comme sa sortie de piste derrière la voiture de sécurité à Imola l’an passé. Il faut qu’il reste concentré, même en queue de peloton !

La côte Hors Pistes : 68 %

Nicholas Latifi

Il est assez difficile de juger le pilote canadien sur sa première saison complète en Formule 1. Sa monoplace n’était pas à la hauteur pour le mettre en valeur mais il s’est néanmoins fait régulièrement dominer en qualifications par son coéquipier, George Russell, habitué aux exploits le samedi.

En course, Latifi trouve plus de rythme et c’est lui qui a rapporté trois des quatre meilleurs résultats de Williams en 2020 avec trois 11ème place, à la porte des points, en Autriche, en Italie et à Imola.

Il va cependant falloir qu’il démontre un peu plus pour que sa carrière ne se résume pas aux quelques sponsors qu’il apporte à son équipe. Comme beaucoup de pilotes de fond de grille, Latifi attend avec impatience la saison 2022 et sa révolution technique.

La côte Hors Pistes : 55 %

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.