Lando Norris, la relève britannique

Après trois saisons dans la discipline reine du sport automobile, Lando Norris est en train de s’affirmer comme un pilote fiable et rapide sur qui McLaren va peut être devoir construire son avenir.

Cet hiver, les Britanniques s’inquiétaient d’une possible retraite de leur star championne du monde, Lewis Hamilton, qui a fait trainer la reconduction de son contrat avec Mercedes.

Le pilote de l’équipe allemande n’a d’ailleurs signé qu’un contrat d’une seule année, laissant planer le doute sur sa volonté de s’investir encore durablement en Formule 1, même si ses récentes déclarations laissent penser qu’il pourrait continuer.

Mais pendant que les journaux britanniques et du monde entier s’affairaient sur le futur du septuple champion du monde, un autre Britannique était en train de construire son début de saison le plus convaincant depuis ses débuts dans la discipline en 2019.

D’ordinaire très présent sur les réseaux sociaux – cette habitude s’étant accentuée durant le confinement de mars 2020, Lando Norris s’est fait plus discret l’hiver dernier, préférant centraliser ses efforts et sa concentration sur sa préparation physique et mentale au moment d’aborder une saison cruciale pour lui et son équipe.

Troisième du championnat des constructeurs en 2020, McLaren a en effet débauché Daniel Ricciardo pour passer un nouveau palier cette saison et Norris se devait d’augmenter son niveau de performance pour faire face au véloce australien.

Après trois Grands Prix, le résultat est plutôt flatteur pour le Britannique qui compte déjà un podium à son actif et 37 points au championnat qui lui permettent de se hisser à une flatteuse troisième place au classement des pilotes.

Lando Norris réussi pour l’instant avec succès à mettre son expérience de ses deux premières saisons en F1 au profit d’un pilotage agressif mais toujours correct. Il n’est pas rare cette saison de voir la McLaren du pilote britannique être mise sous les projecteurs des caméras de télévisions dans des manœuvres de dépassement calibrées et souvent fructueuses.

Daniel Ricciardo étant en difficultés en ce début de saison, Norris est en train de faire pencher la balance de son côté et McLaren tient là un pilote rapide, fiable et jeune qui pourrait bien rapidement s’imposer comme un leader, à la fois dans son équipe mais aussi en Formule 1.

A l’heure où les Britanniques et la Formule 1 n’ont d’yeux que pour les records de Lewis Hamilton, Norris en profite pour faire son trou, sagement, relativement discrètement, mais de manière terriblement efficace. Il pourrait bien être celui qui va redonner le goût de la victoire à McLaren qui attend ce moment depuis presque une décennie et la victoire de Jenson Button au Brésil en 2012.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.