La guerre psychologique se met en place dans le quatuor Hamilton, Verstappen, Mercedes et Red Bull

Dans la lutte pour le titre de champion du monde, l’action ne se passe pas que sur la piste. Le mental des pilotes est également mis à rude épreuve.

La saison 2021 a, pour le moment, connu son point d’orgue lors du premier tour du Grand Prix de Grande Bretagne avec l’accrochage entre les deux prétendants au titre mondial, Lewis Hamilton et Max Verstappen.

Depuis, le championnat a pris un autre tournant. Une guerre des mots s’est d’abord installée entre les deux écuries rivales, Red Bull et Mercedes, qui se sont expliquées, soit dans des déclarations de presse, soit dans des communiqués.

Les pilotes, quant à eux, ont bien entendu réagi à chaud. Max Verstappen n’a pas tardé à dire ce qu’il pensait de son rival et de ses célébrations d’après course, tandis que le septuple champion du monde jouait plutôt l’apaisement.

Mais si en apparence, les animosités et désirs de vengeance ne ressortent pas en surface, quelques gestes entrevus depuis jeudi, dans le cadre du Grand Prix de Hongrie, laissent à penser le contraire.

Le visage fermé, plus que de coutume, de Max Verstappen et la volonté de son équipe de faire réviser la pénalité infligée à Hamilton à Silverstone, jugée trop clémente par l’écurie autrichienne, démontrent une volonté flagrante de ne pas rester sur l’échec du dernier Grand Prix.

De plus, la stratégie pneumatiques décalée et agressive adoptée par le Néerlandais et son équipe est une preuve supplémentaire de leur volonté de se montrer agressifs envers leurs rivaux.

Mais de l’autre côté du paddock, Mercedes et Hamilton ne comptent pas se laisser faire.

Si l’on aurait pu penser que le septuple champion du monde allait se positionner au dessus de ces débats, il a prouvé lors des qualifications du Grand Prix de Hongrie qu’il était bel et bien prêt à se lancer dans une lutte psychologique en empêchant, en toute fin de séance, une amélioration de Verstappen en le ralentissant au maximum à la sortie des stands.

Red Bull et son pilote ont été beaux joueurs en refusant de créer la polémique sur cet incident, mais dès le départ de la course, ce dimanche, soyons sûrs que la guerre en piste va repartir de plus belle.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.