Lewis Hamilton et Mercedes sont-ils responsables de leur échec ?

Lewis Hamilton a perdu le titre mondial des pilotes 2021 de Formule 1 pour huit points face à son rival Max Verstappen. Mais la stratégie de Mercedes sous régime de Voiture de Sécurité peut être critiquée.

Cette saison 2021 de Formule 1 s’est achevée de la manière la plus dramatique qu’il soit. Au 53ème tour, suite à la sortie de piste de Nicholas Latifi, la Voiture de Sécurité entre en piste pour neutraliser la course.

Alors en tête, la situation de Lewis Hamilton se complique puisque c’est lui et son équipe qui doivent dicter la stratégie à adopter. S’ils ne s’arrêtent pas aux stands pour chausser de nouveaux pneus, Max Verstappen le fera sûrement, ayant une avance confortable sur le 3ème, Sergio Pérez, son propre coéquipier.

Par contre, si Hamilton s’arrête, il est fort probable que le Néerlandais reste en piste et se voit offrir la tête de la course et, potentiellement, le championnat si la Voiture de Sécurité ne s’efface pas avant le terme du Grand Prix.

Mercedes a finalement choisi la première option. Un solution conservatrice qui mise sur un drapeau rouge avec un potentiel nouveau départ arrêté ou un final sous Voiture de Sécurité. Mais connaissant les errances de la direction de course, maintes fois constatées cette saison, et la volonté d’avoir toujours plus de spectacle, il y avait finalement peu de chance que cela se déroule ainsi…

Si Hamilton s’était arrêté aux stands, la situation du dernier tour aurait été inversée et le déséquilibre aurait basculé de l’autre côté.

Mais rien n’indiquait que Max ne se serait pas arrêté lui aussi. Dans ce cas de figure, les pilotes auraient été sur le même type de gommes, Hamilton devant Verstappen, et dans une relative équité. A moins que Mercedes ait eu peur, dans cette situation, du fameux accrochage entre les deux prétendants au titre que tout le monde redoutait ce dimanche ?

Mercedes, à vouloir être trop prudente dans ses choix et en sur-estimant son influence possible sur la direction de course, s’est tirée une balle dans le pied. Les dirigeants de l’équipe allemande, plutôt que de s’embourber dans des réclamations qui risquent plus de ternir son image qu’autre chose, feraient mieux de prendre du recul pour apprendre de cette course qui restera parmi les plus polémiques de l’Histoire de la Formule 1.

Une réflexion sur “Lewis Hamilton et Mercedes sont-ils responsables de leur échec ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.