Présentation 2021 : Aston Martin, Vettel et Stroll

La saison 2021 est déjà lancée avec les essais hivernaux qui se sont tenus à Bahreïn pendant trois jours. L’occasion parfaite de réaliser un tour d’horizon des forces en présence avec, en bonus, la côte Hors Pistes pour chaque équipe et pilote.

Aston Martin-Mercedes

Voilà une des équipes les plus attendues de cette saison 2021 ! Bâties sur les cendres de Racing Point, ex-Force India, sauvée in-extremis par le milliardaire Lawrence Stroll, l’équipe qui bat toujours pavillon britannique fait figure d’épouvantail pour plusieurs raisons.

La première étant sa relation rapprochée avec l’équipe Mercedes avec qui elle partage un peu plus que la motorisation. En 2020, les Racing Point étaient, à juste titre, surnommées les « Mercedes roses ». Ces ressemblances avec la monoplace championne du monde ont d’ailleurs coûté cher à l’équipe de Lawrence Stroll qui s’est vu retirer 15 précieux points après de multiples plaintes de Renault sur la conformité de la RP20.

La deuxième raison étant l’arrivée du quadruple champion du monde, Sebastian Vettel, en provenance de Ferrari. L’Allemand est désireux de se relancer avec un nouveau défi qui pourrait bien lui rapporter gros rapidement et son apport technique sera un atout majeur pour Aston Martin.

La côte Hors Pistes : 80 %

Sebastian Vettel

D’aucun le disait démotivé, ayant perdu de sa superbe après six saisons infructueuses passées chez Ferrari à courir derrière un chimérique titre mondial.

En fait, l’Allemand n’a rien perdu de sa passion et l’opportunité de rejoindre Aston Martin, très proche de Mercedes, semble être un choix intelligent et réfléchi qui pourrait permettre à l’ex-pilote Ferrari de se relancer. Reste à savoir si les difficiles années en rouge n’auront pas usé le « baby Schumi » qui fait désormais figure de vétéran en Formule 1.

La côte Hors Pistes : 85 %

Lance Stroll

L’image de fils à papa de Lance Stroll s’est enfin un peu écornée lors de sa pole position au Grand Prix de Turquie la saison passée. A cette occasion, le Canadien a enfin avoué qu’il aimait son métier et qu’il était heureux dans les paddocks.

Beaucoup en doutaient mais l’ancien pilote Williams était donc capable de signer des résultats probants. Malheureusement, sa campagne 2020 a été perturbée par la Covid et sa course en Turquie a été à l’image de sa saison : quelques coups d’éclat, comme sa pole le samedi mais beaucoup d’inconstance dans les performances, comme sa course le dimanche terminée à un anonyme 9ème place. Il faudra faire mieux face à Vettel !

La côte Hors Pistes : 70 %

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.